Err

Des produits ingénieux pour une pratique médicale simplifiée !

VESSIE HYPERACTIVE ET SYNDROME DE LA VESSIE DOULOUREUSE 



Les maladies

La vessie hyperactive se traduit par l’augmentation des mictions et le besoin urgent d’uriner, de jour comme de nuit. Cette pathologie affecte beaucoup la qualité de vie des patients qui en souffrent, d'autant plus qu’ils n’osent pas toujours en parler à leur médecin traitant. Pourtant, 7 millions de Français1 seraient atteint de cette maladie. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, hommes et femmes de tout âge2 peuvent être atteint de vessie hyperactive. En France, 15,7% des femmes en sont atteintes contre 11,6% des hommes1.
Beaucoup de personnes ignorent qu’il existe des traitements permettant de soulager les symptômes de la vessie hyperactive. Seuls 12,5% des patients bénéficient d’un traitement et seulement 47% d’entre eux se sont vus prescrire des médicaments1,2.

.

.

Le syndrome de la vessie douloureuse, aussi connue sous son ancien nom cystite interstitielle, est une maladie inflammatoire de la vessie qui donnent des envies très fréquentes d’uriner, accompagnées de fortes douleurs dans le bas du ventre et dans la vessie. Il ne faut toutefois pas confondre la cystite « interstitielle » de la cystite « classique », qui sont deux pathologies différentes. La cystite « classique » est une inflammation de la vessie causée par une bactérie et peut être soignée par antibiotiques, alors que la cystite « interstitielle », syndrome de la vessie douloureuse, n’est pas une infection bactérienne et dure dans le temps. 
Il s’agit d’une pathologie encore trop peu connue qui peut toucher les hommes et les femmes, même si 90% des patients diagnostiqués sont des femmes.4

Les causes

Les causes exactes de ces maladies n’ont pas encore été complètement élucidées. Une des hypothèses avancées concerne la fragilisation de la couche protectrice de la vessie contre les composants agressifs pouvant se trouver dans les urines.4 Il a également été démontré que la fragilisation de cette paroi peut entraîner des réactions inflammatoires et former des plaies. La présence d’une urine acide entraîne des brûlures sur ces plaies ou zones enflammées, causant les douleurs et les envies d’uriner associées aux maladies.

Nos produits

D’après certaines études, le fait d’alcaliniser les urines permettrait de soulager efficacement les symptômes associés à la vessie hyperactive et la vessie douloureuse, tout en améliorant la qualité de vie des patients.3,5
Avec Lit-Control pH Up vous pourrez augmenter le pH de vos urines afin de soulager vos symptômes et le Lit-Control pH Meter vous permettra de mesurer quotidiennement le pH de vos urines afin de vérifier le bon fonctionnement du traitement.

1. Cornu J-N et al. Prévalence et prise en charge initiale de l’hyperactivité vésicale en France : une étude transversale. Prog Urol (2016)
2. Irwin DE, et al. Population-based survey of urinary incontinence, overactive bladder, and other lower urinary tract symptoms in five countries : results of the EPIC study. 
3. Ueda T, Yoshida T, Tanoue H, Ito M, Yoshimura N. Urine alkalinisation by citrates improves pain and other symptoms in patients with interstitial cystitis/bladder pain syndrome.
4. Encyclopédie Orphanet Grand Public, La cystite interstitielle, Septembre 2006
5. Arif Demirbas, Hasmet Sarici, M. Fatih Kilinc, Onur Telli, Berat Cem Ozgur, Omer Gokhan Doluoglu, Selen Bozkurt, The relationship between Acidic Urinary pH and Overactive Bladder