Err

Des produits ingénieux pour une pratique médicale simplifiée !

INFECTIONS URINAIRES



La maladie

L'infection urinaire1 est une infection du bas appareil urinaire (urètre, vessie) causée par une bactérie. L'infection la plus courante est la cystite et touche en majorité les femmes, essentiellement pour des raisons anatomiques. L’urètre de la femme étant plus court que celui de l'homme et plus proche de l'anus, l’entrée des bactéries dans la vessie est facilitée.

L'infection touche les tissus tapissant l'intérieur du système urinaire, qui deviennent alors enflammés, irrités et gonflés et peuvent obstruer partiellement le passage de l’urine, ce qui cause des douleurs. Si les infections sont chroniques, récurrentes ou ne sont pas traitées rapidement et correctement, elles peuvent devenir dangereuses..Dans le cas d’infections urinaires mal ou non soignées, les bactéries peuvent remonter dans les reins, causant une pyélonéphrite, infection pouvant générer des lésions sérieuses et nécessiter une hospitalisation.

La population à risque

La fréquence des infections urinaires dépend de l’âge et du sexe.

- Chez la femme

D'une manière générale, on estime qu'une femme sur cinq est concernée par une infection urinaire à un moment ou un autre de sa vie et 32% d'entre elles en contracteront de façon récurrente.

- Chez l'enfant

Ils sont plus rarement concernés. Environ 2% des nouveau-nés et des nourrissons contractent des infections urinaires (causées par une anomalie des voies urinaires). À l’âge de 6 ans, 7% des filles et 2% des garçons ont présenté au moins une fois une infection urinaire.

- Chez l'homme

Les hommes jeunes sont peu touchés par cette infection. Les hommes d’âge mûr, atteints de troubles de la prostate, ont plus de risque de contracter une infection urinaire.


Les causes

La contamination peut se faire soit par des germes intestinaux (exemple : Escherichia coli (E.coli), P.aeruginosa et S.saprophyticus) par simple voisinage soit par des germes vaginaux (exemple : Chlamidia, Mycoplasma et Neisseria gonorrhoeaen) lors d'un rapport sexuel.

Parmis toutes les contaminations possibles, E.coli est responsable de 80 % des infections urinaires à lui seul. E.coli est pourtant essentiel dans le système gastro-intestinal favorisant la digestion et la production de vitamines.


L'effet anti-bactérien par acidification urinaire


Nos produits

Un grand nombre de micro-organismes, tel que E.coli, P. aeruginosa, ne survit pas en milieu acide. Pour lutter contre les infections urinaires il est nécessaire d'avoir un pH urinaire adapté, c'est-à-dire inférieur à 5,5 unité pH.

Genius-Med propose alors deux produits qui vous permettent de mesurer et d'abaisser votre pH urinaire :

- Lit-control pH Meter : un appareil de mesure du pH urinaire simple et précis

- Lit-control pH Down : complément alimentaire contenant de la L-Méthionine (un acidifiant du pH urinaire)2

En monothérapie : l'acidification urinaire avec la L-méthionine contribue à diminuer considérablement, jusqu’à 48,7%, le nombre d’épisodes annuels d’infection urinaire dans la population à risque. En association avec des antibiotiques, un pH urinaire compris entre 5 et 6 augmente l’activité antimicrobienne de certains antibiotiques3,4.


1. Carlsson S, et al. E ects of pH, Nitrite, and Ascorbic Acid on Nonenzymatic Nitric Oxide Generation and Bacterial Growth in Urine. Nitric Oxide. Déc. 2001 ; 5(6):580- 6.
2. Siener et al. E ect of L-methionine on the risk of phosphate stone formation. Urology 2016. Doi: 10.1016/ j.urology.2016.08.007
3. Fedrigo NH, et al. Pharmacodynamic evaluation of fosfomycin against E. coli and Klebsiella spp. from urinary tract infections and the influence of pH on fosfomycin activities. Antimicrob Agents Chemother. 2017 Jun 12
4. Cunha BA. An infectious disease and pharmacokinetic perspective on oral antibiotic treatment of uncomplicated urinary tract infections due to multidrug-resistant Gram-negative uropathogens: the importance of urinary antibiotic concentrations and urinary pH. Eur J Clin Microbiol Infect Dis (2016) 35:521-526.